Tourisme

A Ranville même

Une voie antique reliant Pont-Audemer et Bayeux passait sur le territoire de la commune ; les voyageurs devaient emprunter un bac à Ranville afin de rejoindre le port de Bénouville et poursuivre leur route. Ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle que ce bac fut remplacé par un pont-tournant pour traverser l’Orne. L’ancien pont tournant était l’œuvre des ateliers Gustave Eiffel.  Il a été détruit après la guerre pour être remplacé par un ouvrage fixe en béton.

Les vieilles pierres de  Ranville

Le clocher de l’église récemment restauré date des XI° et XII° siècles. L’église d’origine a disparu au profit d’une plus vaste reconstruite en 1860. A voir aussi, le moulin à vent, témoignage de l’importance de l’activité céréalière de la région et le lavoir sur l’Aiguillon. voir le site

Le Mémorial Pegasus, inauguré le 4 juin 2000 par S.A.R. le Prince Charles d’Angleterre, le musée est dédié à l’action héroïque de la 6° Division Aéroportée Britannique pendant la  bataille de Normandie de juin à septembre 1944.  Ranville a été le premier village de France libéré le 6 juin 1944 par le 13e bataillon parachutiste britannique (13th Parachute Battalion) commandé par le Lieutenant-Colonel Peter Luard. voir le site

Le cimetière militaire, 2564 soldats y sont enterrés, dont 2152 Britanniques, 76 Canadiens, 3 Néo-Zélandais, 2 Australiens, 5 Français, 1 Polonais, 1 Belge, 322 Allemands et 2 non identifiés. voir l’actualité

 

Aux alentours

La Batterie de Merville, voir le site

La maison de la nature et de l’estuaire de l’Orne

A Caen

Le mémorial de Caen. Construit en 1988, au nord de la ville, il est dédié à l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Il retrace « l’échec de la paix » à travers des galeries en commençant par la fin de la Première Guerre mondiale, et intègre une collection unique d’images de la Seconde Guerre Mondiale, de moyens audio-visuels sophistiqués, de modèles, et d’expositions. voir le site

Le château de Caen, voir le site 

L’abbaye aux hommes, voir le site 

L’abbaye aux dames, voir le site

 

 A Bayeux

La Tapisserie de la Reine Mathilde. La tapisserie est un tissu brodé de 50cm par 70m (20 pouces par 230 pieds) de long, qui raconte l’histoire de la conquête normande de l’Angleterre. voir le site 

La cathédrale, voir le site 

Aux environs de Bayeux

Les Jardins de Castillon, un endroit magique créé par Colette Sainte-Beuve et son mari, pépiniéristes. On peut bien sûr acheter des plantes. Incontournable pour tous les amoureux du jardin. voir le site

L’abbaye de Mondaye et son église abbatiale. Les frères de l’abbaye vivent selon l’Ordre de Prémontré. On peut y faire des retraites et la boutique du lieu propose de nombreuses gourmandises…   voir le site 

Le château de Creully, voir le site 

Les offices de Tourisme

Office de tourisme Campagne et Baie de l’Orne à Merville Franceville Plage (https://www.facebook.com/OTCABALOR)

 

 

 

Laisser un commentaire